VMware vs Hyper-V, quoi choisir ?

Si vous avez besoin d’un logiciel de virtualisation afin de pouvoir gérer au mieux votre pack informatique, nous vous proposons ce comparatif VMware vs Hyper-V. Ce coude à coude très serré oppose deux grandes entreprises qu’on n’a plus vraiment besoin de vous présenter si vous vous y connaissez en matière de gestion de machine virtuelle. Il s’agit néanmoins de VMware Inc. qui prête d’ailleurs son nom à son logiciel et de Microsoft. Aussi, étant donné que ces deux hyperviseurs qui comptent parmi les plus utilisés sur le marché présentent beaucoup de points communs, nous avons donc jugé bon de faire ressortir les particularités de chacun.

Présentation des logiciels VMware et Hyper-V

Faire une présentation séparée de ces deux logiciels à travers ce comparatif VMware vs Hyper-V reviendrait à répéter pratiquement les mêmes choses pour chacun de ces différents programmes, car ces deux gestionnaires de machines virtuelles se ressemblent de façon générale tant dans leurs caractéristiques de bases que dans leurs fonctionnalités. En effet, ces deux hyperviseurs offrent pratiquement des services analogues de virtualisation aussi bien aux grandes entreprises qu’aux petites.

Il convient toutefois de préciser que les dernières réformes apportées par Microsoft sur l’ensemble de son système lui ont permis de rattraper un tant soit peu son retard en matière de performance, vis-à-vis de VMware qui a été pendant un bon moment le plus plébiscité par les utilisateurs.

Hyper-V-Virtual-Private-Network

Différences entre VMware et Hyper-V

Il faut noter que si c’est deux hyperviseurs présentent beaucoup d’équivalences au niveau de leur fonctionnement, un certain nombre de différences sont néanmoins observables çà et là. Pour commencer, leurs systèmes de gestion du stockage en matière de virtualisation ne sont pas du tout les mêmes. En effet, alors que le VMware s’occupe de gérer toutes les données informatiques provenant de tous les systèmes d’exploitation qu’il héberge, le logiciel de Microsoft quant à lui ne prend en compte que les machines virtuelles qui intègrent son propre OS.

Une autre différence à prendre en compte dans notre comparatif des logiciels VMware vs Hyper-V, concerne l’évolutivité (processeurs logiques et clusters) qui va en faveur de l’hyperviseur de Microsoft. Par ailleurs, le système de licence d’Hyper-V offre une plus grande liberté d’accès en matière de caractéristiques et de fonctionnalités que celui de VMware qui le plus souvent entraine des frais supplémentaires pour l’intégration de nouvelles fonctionnalités au système.

Que retenir ?

Au terme de ce bras de fer entre ces deux programmes de virtualisation, il serait très difficile de faire pencher la balance en faveur de l’un ou de l’autre. En revanche, il faut noter que si dans son fonctionnement VMware est beaucoup plus enclin à faire fonctionner des produits de divers horizon, Hyper-V quant à lui demande généralement moins de frais pour se déployer. Ce qu’il faut retenir, c’est que chacune de ses sociétés informatiques présente des hyperviseurs qui ne manquent pas de points forts l’un comme l’autre. Toutefois, l’objectif principal de notre comparatif VMware vs Hyper-V était de faire ressortir les particularités de chacun, il vous revient maintenant d’adapter votre choix en fonction de vos réels besoins.

hyprep

Une réflexion au sujet de « VMware vs Hyper-V, quoi choisir ? »

  1. Je trouve que le point le plus important de VMWARE n’a pas été dit.

    VMWare est installé directement dans la mémoire du serveur et élimine, par ce fait même, une couche logiciel là ou Hyper-v dois être installé sur un Windows server. Ce point n’est pas négligeable et je dirais même qu’il fait pencher la balance en faveur de VMWARE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *